IL A OSÉ, LE CAMPING CAR-REGIE SOLAIRE

Cinéaste, photographe, musicien, écologiste ouvert à une vision spirituelle de la vie, le parcours de vie de Pierre MAGRE fut jalonné de rencontres insolites, passionnantes et de réalisation pas toujours cinématographiques.

C’est en 2009, suite à une fracture dans sa vie, que ce réalisateur, ayant tout plaqué pour vivre autre chose, entreprend une aventure aussi improbable que téméraire pour gouter le parfum de l’inconnu. Sans argent, il décide de sillonner les routes de France avec comme seul bien, un camping car, des caméras et une régie de montage vidéo solaire.

-“Je ne savais pas ce que demain me réservait, j’étais guidé par ma passion et ma créativité, j’avais investit tout mon argent dans ce véhicule et ce matériel et je ne voulait plus vivre comme avant”

Pour réaliser son rêve, Pierre reçoit tout d’abord, une formation technique pour dimensionner des systèmes de production d’énergie en site isolé. Bien que réservé en général aux petites habitations et relais télécom en haute montagne, il conçoit un système de production sur le toit du camping car afin d’être mobile et d’alimenter sa régie vidéo, ses caméras et plus tard un paramoteur électrique pour produire des images aériennes.

-“C’était un projet un peu fou, à cette époque, peu de gens croyaient au potentiel de l’énergie solaire et j’avais l’élan d’offrir un espoir, celui d’une énergie gratuite pour tous!”

Aidé par un logiciel de dimensionnement solaire qu’il créa, le réalisateur fit de nombreux calculs combinant la capacité de charge électrique, la consommation des matériels électriques et le poids du générateur afin de ne pas dépasser la charge maximum autorisée du véhicule. Il se mit ensuite en quête de matériels peu énergivores. Pas moins de 6 mois furent nécessaires pour achever les travaux.

Au final, c’est 8 batteries de 130Ah qui stockent l’énergie électrique produite par quatre panneaux solaires photovoltaïques de 750 watts et qui alimentent la régie et l’équipement du camping car; Ballon d’eau chaude, réfrigérateur, éclairage etc…

Pendant deux ans, Pierre sillonne les routes du Sud de la France, plus particulièrement en pays Catalan.

Poussé par le désir de se confronter à l’inconnu, de vivre des rencontres plus enrichissantes les unes que les autres et guidé par sa passion et une créativité débordante, notre artisan de l’image réalise alors de nombreux films pour des artisans qui selon lui, lui ressemblent un peu.

L’aventure achevée, il aura su tirer parti de son expérience. Lors d’une rencontre peu après, il confiait son ressenti;

-“le bonheur dépend d’un état intérieur, de cette conscience d’appartenir au vivant au même titre qu’une étoile, un brin d’herbe ou un chameau et non que d’une accumulation d’avoirs matériels qui créé une satisfaction aussi éphémère que le vent. Les rencontres sont des graines qui lorsqu’on en prend soin, nourrissent notre Etre, fusse t’il que nous vivions davantage l’instant présent, avec comme unique intention de se relier aux autres. J’ai l’espoir que l’humanité soit en marche, en quête de changement et d’évolution et que le désir de se relier aux autres ne passera pas que par Google, Facebook et autres réseaux sociaux”.

Aujourd’hui, Pierre MAGRE est l’un des réalisateurs et fondateur d’UNIMAGE productions.

 

 

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *